Handictionnaire

 

AAH :

L’Allocation aux Adultes Handicapés est une action solidaire permettant aux personnes handicapées de bénéficier d’un minimum de revenus. Elle est financée par l’Etat et versée par la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) ou par la MSA (Mutualité Sociale Agricole). 

Les personnes pouvant en bénéficier doivent respecter plusieurs critères dont un certain degré d’incapacité permanente et un revenu maximum perçu ne doit pas dépasser un certain seuil.

Si le bénéficiaire perçoit des revenus complémentaires (pension alimentaire, retraite, etc…), ils viennent s’ajouter à l’Allocation aux Adultes Handicapés qu’il reçoit. 

DIVERSITÉ :

La diversité représente un ensemble de personnes différentes les unes des autres, par leur origine géographique, socio-culturelle, religieuse, leur âge, leur orientation sexuelle… et qui composent la communauté à laquelle elles appartiennent.

L’enjeu de diversité, notamment au sein des entreprises, concerne la lutte contre les discriminations mais aussi le processus de recrutement, leur gestion des ressources humaines (carrière, salaires, accès à la formation professionnelle…).

HANDICAP MENTAL :

Déficience intellectuelle qui entraînent des difficultés dans le quotidien. Exemple : trisomie 21, autisme…

HANDICAP MOTEUR :

Aptitude limitée à se déplacer, à exécuter des tâches manuelles ou à mouvoir certaines parties du corps. Exemple : paralysie du corps, myopathie…

HANDICAP PSYCHIQUE :

Dysfonctionnement de la personnalité pouvant engendrer des troubles du comportement et de l’adaptation sociale. Exemple : dépression, névrose, burn-out…

HANDICAP VISUEL : 

Diminution ou perte de la vue.

HANDICAP AUDITIF : 

Diminution ou perte de l’audition.

INCLUSION :

L’inclusion est un effort démocratique visant à garantir que tous les citoyens en situation de handicap ou non, puissent participer pleinement à la société, sans être à l’écart, conformément au principe de l’égalité des droits.

Les principaux obstacles à l’inclusion sont les stéréotypes, la peur et le regard sur la différence, ils ne doivent pas être des obstacles pour apprendre à se connaître et à participer ensemble à une société plus inclusive.

MALADIES INVALIDANTES :

Les maladies invalidantes comprennent un ensemble de troubles de santé qui peuvent affecter les organes internes vitaux (cœur, reins, foie…). Elles entraînent une restriction d’activité notamment : l’activité motrice, la quantité de travail à effectuer, sa durée ou l’intensité pour le réaliser.

Ces maladies peuvent être temporaires, permanentes ou évolutives.

Ces déficiences constituent souvent un handicap non visible.

Les maladies invalidantes les plus courantes étant l’insuffisance respiratoire (mucoviscidose…), l’insuffisance cardiaque, immunitaire (sida…) ou encore les cancers.

RÉFÉRENT HANDICAP :

Le référent handicap favorise l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Il doit pour cela identifier les besoins spécifiques dans l’entreprise, définir les réponses à apporter et assurer le suivi de la politique globale handicap.

Un référent handicap est désigné au sein de toute entreprise employant au moins 250 salariés, qui est chargé d’orienter, d’informer et d’accompagner les personnes en situation de handicap (article L5213-6-1 du Code du travail).

LSF :

La Langue des Signes Française (LSF) est une langue visuelle et gestuelle et s’exprime uniquement avec des mouvements du corps et des expressions du visage, il n’y a aucune utilisation de la parole ou de l’audition.

La LSF s’appuie beaucoup sur le langage mimique (exprimé à travers la définition d’objets, actions, sentiments), sur l’imitation (caractéristique d’un objet, d’une action), mais aussi sur la symbolisation, l’allusion et les conventions.

Elle est principalement utilisée par les malentendants de France et par une partie des malentendants de Suisse. La LSF est une langue à part entière et est un des piliers de l’identité sourde de la culture sourde.

RSE :

La Responsabilité Sociale des Entreprises (également appelée Responsabilité Sociétale des Entreprises), c’est la prise en compte et l’intégration d’actions environnementales, sociales et éthiques à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes. 

Une entreprise responsable c’est une entreprise qui favorise la diversité, garantit de bonnes conditions de travail, produisent des biens et services respectant l’environnement, etc…

RQTH :

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé est délivrée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), elle permet de bénéficier d’une reconnaissance administrative qui permet aux travailleurs la possédant de faciliter leur intégration dans le monde professionnel et leur maintien dans leur emploi grâce à de nombreux moyens à leur disposition (aides d’organismes, formations, etc…).

Toute personne peut bénéficier de cette reconnaissance dans le cas où son handicap impact négativement ses chances d’obtenir un emploi ou de le maintenir, si elle est âgée de plus de seize ans et n’est plus scolarisée.

TAUX D’EMPLOI :

Le taux d’emploi représente la proportion d’individus qui travaillent parmi le nombre total de personnes en âge de travailler. Le taux d’emploi des personnes âgées entre 15 et 64 ans est estimé à 65,3 % en 2020. En 2019, il était estimé à 65,6 %.

TSH :

Un travailleur en situation de handicap représente toute personne qui ne peut pas exercer pleinement son métier dû à son handicap, qui restreint ses activités motrices, mentales, sensorielles ou psychiques. Cela impacte négativement ses chances d’obtenir un emploi ou de le maintenir.