Étudiants en situation de handicap : le choix gagnant de l’alternance !

Mar 31, 2022 | Article

Former des étudiants aux enjeux spécifiques d’une entreprise, leur faire acquérir les qualifications nécessaires à l’esprit et à la culture interne, leur donner les clés pour qu’ils s’épanouissent… L’alternance permet de créer de bons éléments faits maison tout en bénéficiant d’aides financières : un vrai bon plan pour les employeurs… et la reconnaissance éternelle de la part d’étudiants auxquels on aura mis ou remis le pied à l’étrier !

Design, marketing digital, commerce international, gastronomie, santé, médico-social, BTP, comptabilité et gestion : la liste est longue pour les secteurs qui s’affichent, selon les régions, comme avides de recrutements d’apprentis en alternance.

Les employeurs peuvent cumuler les aides financières, à la fois celles liées directement à l’alternance et celles destinées à favoriser le recrutement de personnes en situation de handicap : 

  • Aide à l’accueil, à l’intégration et à l’évolution professionnelle
  • Aide concernant les équipements pour les formations
  • Aide aux déplacements 
  • Aide pour le soutien à l’exploitation 
  • Aide pour l’adaptation du poste de travail

Voilà de quoi redonner le sourire à votre comptable !

L’alternance permet notamment la rencontre optimale entre les besoins spécifiques d’une entreprise et les « soft skills ». Rappelons que les « soft skills » sont le savoir-être et les compétences comportementales et qu’elles constituent un atout des personnes en situation de handicap. Cyril Pierre de Geyer, directeur de la Rocket School, en parle très bien dans le webinar « Mentionner son handicap sur son CV » (le replay est accessible ici ).

« A la Rocket School nous recrutons uniquement sur les soft skills, à travers un test de personnalité. Cela nous permet de voir qui les candidats sont, et de les mettre en relation avec des recruteurs qui leur correspondent. » 

L’alternance est une chance pour les plus jeunes et une vraie opportunité pour les personnes en situation de handicap qui n’ont plus vingt ans : aucune limite d’âge n’est requise pour être éligible ! Idem pour la qualification : pas besoin d’être bardé de diplôme pour postuler et être retenu ! Ainsi, les plus âgés n’ont pas l’obligation de repasser exclusivement par l’école pour aller de l’avant dans leur parcours professionnel ou leur reconversion. 

Formation, salaire, protection sociale, première expérience professionnelle : voilà le lot des étudiants en alternance ! Sans oublier le fait qu’un apprenti a beaucoup plus de chances d’être embauché à l’issue de son contrat. 

Vous avez envie de vous lancer dans la vie professionnelle ? Inscrivez-vous à notre HandiCVthèque sur S’inscrire à la HandiCVthèque – Tangata Emploi !